Membres | Inscription | Connexion

Grève Paris 3

Forum dédié à toutes vos questions sur l'université, forum fac, forum sur la fac, forum étudiant à la fac, forum faculté, forum orientaiton universite, questions sur les études à la fac, en licence...
Publier une réponse

Re: Grève Paris 3 / par Mégane

MessageLe 04 Avr 2009, 20:59


Bonjour à tous ;

Je vous écrit aujourd’hui afin d’expliquer les dernières nouvelles sur le mouvement.
Hier soir le CA s’est réuni. Pour faire court, le ca actuel a été élu sur un programme anti LRU et, selon la jurisprudence en vigueur, se doit de suivre les recommandations du CEVU (conseil étudiant de la vie universitaire). Pourtant, même si le cevu avait demandé de ne pas rallonger le semestre, et que la présidente est censée nous soutenir (" elle se bat chaque jour à la conférence des présidents des universités " selon les termes de ses rapporteurs) le CA a voté une motion qui rallonge le semestre de 7 semaines.
C’est a dire que les vacances commenceraient au début du mois de juillet…
Il y a une multitude de problèmes dans cette décision qui doivent être exposés :


* Cette motion vise a arreter le mouvement, alors que le ca en place à été élu pour combattre les lois actuelles, protéger les étudiants, et suivre les recommendations du cevu
* De nombreux étudiants travaillent durant les vacances afin de se payer leurs études. Devant cet argument, la seule réponse apportée a été un vague " dans ces cas là, on fera au cas par cas ", c’est à dire qu’ils sont dans un brouillard complet
* Avec la durée record de ce mouvement, certains disent qu’il faut coute que coute reprendre les cours afin de sauver la face. Mais cette reprise se fera dans la précipitation ; ce sera une moitiée du programme seulement, qui plus est vu en accéléré.
* Les enseignants non grévistes n’auront pas a rattrapper leurs cours. Mais comme les enseignants grévistes sont censés être anonymes vis a vis du rectorat, il faudrait donc les désigner, et donc abandonner leur anonymat, ce qui est une nouvelle entorse face à la jurisprudence des mouvements précédents et une nouvelle entorse au droit de grève dans la fonction publique.
* Il y a une grève étudiante en court. Donc même si blocage est levé mardi, les étudiants grévistes n’iraient pas en cours. Leur droit de grêve sera il respecté dans ce cas là ? Rien n’est moins sûr… Le vice président affirme qu’en cas de levée de blocage le mouvement continuerait mais c’est faux car aucune journée banalisée (sans cours, pour pouvoir manifester) n’est prévue, les enseignanats qui devaient remettre la démission de leurs charges administratives ne l’ont pas fait, contrairement à la plupart des facs de france où l’on compte des milliers de ces démissions.
* M^me si c’est à l’origine une grêve de profs, la majorité des tracts sont réalisés et payés par les étudiants ; ce sont les mêmes qui ouvrent les cortèges de manifestation, font de l’info dans le hall, font des actions dangereuses… Les enseignants ont pour l’instant perçus leur salaire, mais n’ont pas mis en place de caisse de grève suffisante pour permettre aux personnels non enseignants de se mettre en grève (car eux ont des retenues de salaire). En clair, cette grève ne leur a rien couté pour l’instant.
* Ce serait la première fois que l’on pénaliserait des étudiants à cause d’une grève ; qui plus est pénaliser les étudiants parce que leurs profs sont en grève.


Tout ceci pour dire qu’il semble que nous devions payer à la place des profs pour leur mouvement de grève.
J’étais le rapporteur étudiant lors de la coordination des universités du 2 février à Paris 4. Ce jour là, un amphi de profs de la quasi totalité des facs de France entamaient leur réunion sur la musique de La guerre des étoiles, tappant dans leurs mains en criant " sarkozy démission ", se félicitant entre eux de leur " élan commun ", diant la bouche en cœur que la grève durerait tout le semestre s’il le faut, car leur combat allait au delà des deux décrets incriminés, qu’ils se battaient contre le pouvoir en place.
Le pouvoir en place (valérie pécresse donc) n’a fait que peux de concessions, et, au mépris du droit de grève, a apellé les profs a reprndre les cours au plus vite. Le plus injuste selon moi est que les concessions n’ont étés faites que sur les demandes enseignantes. Les étudiants comme moi ont portés les demandes des étudiants, des profs, et des personnels non enseignants de la fac. Les profs n’ont portés que leur mot d’ordre, au mépris de toute logique de réciprocité.
Tous ces éléments me donne donc l’impression d’une trahison, d’un retournement collectif de veste, où les étudiants seraient les seuls perdants.
Je me suis exposé et ai donné ma parole à de multiples reprises afin d’assurer que les étudiants ne seraient pas perdants. J’ai donc l’impression légitime que l’on s’est servit de moi.
Je considère ce vote du CA comme une déclaration de guerre. Les 30 personnes qui ont participés au vote semblent ne prendre en compte que leur plan de carrière. La seule solution face à tant de mépris semble d’être aussi bête qu’eux, et de les mettre devant le fait accompli en revotant le blocage mardi matin (10h).
Je vous conseil donc de venir nombreux et de diffuser largement ce message ; je me doute que les enseignants présenteront cette motion comme étant " pour ne pénaliser personne " mais je suis curieux de voir quelles contorsions langagières ils trouveront pour présenter cette décision comme une avancée.

Sylvain, bloc 10, sans parti ni syndicat (ceux qui sont déjà venus en ag savent qui je suis)

Mégane
 
IP lon92-2-81-...
 
Alerter un modérateur
Répondre
Inscrivez-vous sur le forum
 

Re: Grève Paris 3 / par Mégane

MessageLe 04 Avr 2009, 21:00

JE VOUS TRANSMET CELA? ON NE PEUX PAS BOYCOTTER CETTE réunion... je vais finir par devenir bloqueuse... Et pourtant c'est tellement loin de ce que je souhaite !

Mégane
 
IP lon92-2-81-...
 
Alerter un modérateur
Répondre
Inscrivez-vous sur le forum
 

Re: Grève Paris 3 / par ItalP3

MessageLe 04 Avr 2009, 21:15

Mégane, je viens de prendre connaissance de tes messages.. je suis attéré par ce qui nous attend..

De mon coté, les enseignants sont foncièrement révoltés et appellent à la fin du chantage et de la propagande venant de la Présidence. Tout est décidé, les dés sont déjà jetés, il faut absolument continuer le mouvement, et surtout, surtout se défendre face à toute future pénalisation.

A situation extrême, moyens extrêmes.. Ne nous faisons pas avoir. Cette journée banalisée va ouvrir les portes de P3, la faille du blocage va s'entrouvrir et celle du mouvement avec..

Bon courage.

Amicalement.

ItalP3
 
IP cro38-1-82-...
 
Alerter un modérateur
Répondre
Inscrivez-vous sur le forum
 

Re: Grève Paris 3 / par Mégane

MessageLe 04 Avr 2009, 22:05

Oui j'avoue ne pas trop savoir quoi faire... ça me sidère...

Mégane
 
IP lon92-2-81-...
 
Alerter un modérateur
Répondre
Inscrivez-vous sur le forum
 

Re: Grève Paris 3 / par ItalP3

MessageLe 04 Avr 2009, 22:13

Informons nos enseignants de cette supercherie..du moins les grévistes.

La Présidence cache bien son jeu, attention..

Amicalement.

ItalP3
 
IP cro38-1-82-...
 
Alerter un modérateur
Répondre
Inscrivez-vous sur le forum
 

Publier une réponse
PrécédentSuivant

Retour vers université


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)